Géolocalisation Google : une situation alarmante

«Le suivi constant de la localisation et l’agrégation des données de localisation dans la durée peuvent être utilisés pour dresser des portraits très détaillés des individus et en déduire leurs croyances religieuses, leurs inclinations politiques et leur orientation sexuelle entre autres choses»

Google espionne ses clients

C’est en ces termes qu’une plainte collective vient d’être déposée contre le géant en Norvège, aux Pays-Bas, en Pologne, en République tchèque, en Slovénie et en Suède.

Google est accusé «d’utiliser un design et des informations trompeurs qui amènent les utilisateurs à accepter d’être constamment suivis».

«Google traite des données personnelles extrêmement détaillées et exhaustives sans fondement juridique approprié, et les données sont acquises par le biais de techniques de manipulation», a fait valoir Gro Mette Moen, une responsable de l’organisation norvégienne (BEUC).

Les services de prévision de la circulation en cause

En poussant les utilisateurs à se servir de leurs applications, par exemple les prévisions de circulation, le géant récupère et historise l’ensemble de leurs déplacements et positions. En agrégation avec d’autres données personnelles, l’utilisateur fournis gratuitement et à son insu une manne de données permettant de dresser des portraits très détaillés et précis des individus.

Ceci est valable pour toute applications souhaitant se servir de la géolocalisation, en particulier les jeux et chasses au trésors, jeux dédiés précisément à la géolocalisation !

Infraction au RGPD

«La soif de données de Google est bien connue, mais l’ampleur avec laquelle il induit les utilisateurs en erreur pour les suivre et gagner de l’argent est effrayante», a estimé la directrice du BEUC, Monique Goyens. «La situation est plus qu’alarmante. Les smartphones sont utilisés pour espionner tous les mouvements». «Cette filature secrète doit cesser», a aussi sommé l’association néerlandaise de consommateurs Consumentenbond.

Désactivez la géolocalisation

Pour le moment, et parce que d’autres acteurs du marché font de même, il est vital de désactiver les permissions, données le plus souvent par défaut, aux services Google et autres apps.

Mais comme Google veut ces données, son système android va vous déranger au moins toutes les heures, vous indiquant, faussement, que des applications pourraient ne pas fonctionner correctement sans ces permissions, qu’il vous demande bien sûre de réactiver…

Cette information est sans valeur, il vous suffit de désactiver les notifications de l’application à l’origine de ce message, et vous ne serez plus dérangé . Et si, exceptionnellement, une application pose problème, il ne sera pas difficile d’activer, pour la durée du service souhaité, la permission nécessaire. Attention à ne pas oublier de la désactiver tout de suite après.

Prévisions routières Google, utile ?

Ces informations proviennent généralement de données issues d’appareils mobiles d’autres utilisateurs en route, informations travaillées ensuite par des algorithmes. Leurs fiabilités reste donc à prouver. Actuellement, les services d’informations routières émises par les services publiques sont rapides, et surtout vérifiées. Et il ne vous est demandé en échange aucune intimité de votre part.

Utiliser ces services n’est rien d’autre que de nourrir une “machine” qui ne cherche qu’à nous contrôler. Si, bien heureusement, les états réagissent sur le plan légal, au final c’est les utilisateurs que nous sommes qui donnent ou non ce pouvoir de manipulation à ces géants.

La géolocalisation est un outil très utile, mais certainement pas entre les mains de ces prédateurs numériques!

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*