Zuckerberg, propriétaire, et à la tête du puissant groupe Facebook (plus de 50 sociétés actives dans pratiquement toutes les activités connectées de la vie), possède déjà les moyens techniques et financiers de connaissance intime, de surveillance et de manipulation des 2/3 du monde connectés, soit pratiquement la moitié de l’humanité. Il annonce maintenant travailler sur les techniques de reconnaissance